Chloé Chaume est l’une des sopranos les plus prometteuses de sa génération. Remarquée par Mady Mesplé puis Jean-Yves Ossonce, elle fait très vite ses débuts à l’Opéra de Tours où elle chante de nombreux rôles (Thérèse de Lorget, Julia, Frasquita, Suor Osmina, Nella et Clorinda). Elle est Lauretta (Les Fiançailles au couvent) en mai 2015 au Capitole de Toulouse où elle est réinvitée pour le concert de Noël avec les Vêpres solennelles du confesseur de Mozart.

Elle se perfectionne actuellement auprès de la mezzo-soprano Mariam Sarkissian.

 

Son répertoire, qui s'étend de la musique sacrée au lied, lui permet d'affirmer une voix au timbre prenant, qui l'a menée en 2017 entre autres au concert de clôture du Festival de l'Epau, retransmis par Radio Classique, et à la grande émission d'Alain Duault, Musiques en fête, en direct sur France 3 depuis les Chorégies d'Orange pour laquelle elle est depuis réinvitée chaque année, faisant partie de ses piliers, tant plébiscitée par les professionnels que le public. 

 

En 2018, elle se produit dans le Requiem de Verdi, au Théâtre des Champs-Elysées pour le concert « Sacré Rossini » et fait ses débuts dans le rôle de Marguerite (Faust) à l’Opéra de Reims puis à l’Opéra-Théâtre de Metz. 

 

Début 2019, elle retrouve le rôle de Marguerite (Faust) à l’Opéra Royal de Wallonie à Liège, puis à l’Opéra de Nice.

 

En 2020, Chloé fait ses débuts dans le rôle de la Comtesse pour « Les Petites Noces » d’après W.A.Mozart à l’Opéra de Rouen, à l’Opéra d’Avignon et au Théâtre des Champs-Elysées.

 

Lors de la saison 2020-2021, elle se produira à l’Opéra d’Avignon pour la création d’Eric Breton « Le Messie du Peuple Chauve », fera ses débuts à l’Opéra de Saint-Etienne pour « La Veuve Joyeuse » et participera à de nombreux festivals...